Le tourisme autochtone au Québec : quelles régions visiter ?

Région du Canada célèbre pour ses magnifiques territoires sauvages, le Québec, berceau d’une culture francophone très forte est également une terre riche du patrimoine des peuples autochtones qui vivent encore sur les terres de leurs ancêtres. Tour d’horizon des régions empreintes de ces cultures à découvrir.

Onze peuplades amérindiennes ont établi leurs territoires au Québec depuis des temps immémoriaux. Leur culture et leur patrimoine sont enracinés dans cet état fédéré du Canada, se situant au Nord du continent américain et d’une superficie d’environ 1,5 millions de km2, le Québec est divisé par les tribus autochtones en autant de territoires qu’il y a de tribus principales.

Ainsi, les onze différentes régions qui ont depuis toujours abritées les habitats des ethnies locales sont réparties de manière diverse sur le vaste territoire québécois.
Les Inuits se sont, pour leur part, établis dans la région de Nunavik qui se trouve dans le plus grand district administratif du Québec : le Nord-du-Québec, bordé au nord-est par l’Océan Atlantique et au sud-est par la Terre-Neuve-et-Labrador. Cette région regorge de paysages sauvages tout à fait typiques du nord du globe : de la toundra y pousse et de nombreux lacs alimentés par des glaciers et des forêts boréales y sont admirables.
Les Iroquoiens, qui se subdivisent en deux tribus, se partagent et la région de Montréal, au Sud de l’état où se trouve la tribu des Mohawks et la région du Québec, comprenant les districts de Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, qui est investie par les Hurons. Ces deux territoires sont désormais très urbains puisque deux des plus importantes villes du Québec s’y trouvent ainsi que les communes rattachées à elle.
Quant aux tribus algonquiennes, elles sont au nombre de huit et sont réparties sur divers territoires entre le Grand-Nord oriental (composé des cantons de Côte-Nord, Saguenay-Lac-Saint-Jean et Nord-du-Québec), l’Abitibi-Témiscamingue et l’Outaouais au sud-ouest du pays, la Mauricie à l’est et la côte sud du fleuve Saint-Laurent, située au nord des Grands Lacs. L’Abitibi-Témiscamingue et l’Outaouais sont des régions composées de plateaux et de collines, renfermant le parc national d’Aiguebelle. Un autre parc national est également présent en Mauricie, la région la plus boisée du Québec.

C’est donc dans ces régions pour la plupart sauvages, aux paysages uniques qu’il est possible de découvrir les tribus autochtones du Québec, à propos de squelles court encore de merveilleuses légendes.

Photo par: abdallahh